Blog

Pourquoi choisir une toiture à rétention?

Une sécheresse extrême alternée par des pluies battantes mais de courte durée que nos égouts ne peuvent absorber. Voilà la situation qui nous attend. Ou plutôt dans laquelle nous nous trouvons déjà. Les phénomènes climatiques extrêmes se multiplient déjà. Cela requiert des réajustements dans notre gestion de l’eau. La toiture offre des opportunités dans ce domaine!

Sécheresse et pénurie d’eau

La faible altitude de la Belgique et ses nombreuses rivières nous rendent vulnérables aux inondations. Un autre problème, en particulier ces dernières années, est la sécheresse et le manque d’eau. Un nouveau défi pour notre pays. La Commission de coordination de la Politique Intégrée de l’Eau assure une approche coordonnée et intégrée de la politique et de la gestion de l’eau en Flandre.

Que pouvons-nous faire?

Bien sûr, nous pouvons faire quelque chose nous-mêmes. Chaque petit geste compte: prendre des douches plus courtes, arroser moins ou recueillir l’eau de pluie dans un tonneau. A plus grande échelle, il existe des solutions telles que les oueds, les pièces d’eau ou les toitures à rétention d’eau. Les toitures constituent un élément important dans la gestion des eaux urbaines.

La toiture comme bac de rétention

La collecte et la rétention de l’eau sur un toit a plusieurs fonctions. Il est bien sûr important de ne pas gaspiller l’eau, mais de l’utiliser aux endroits et aux moments que l’on en a besoin. Sur les toitures vertes, par exemple, vous pouvez l’utilisez pour l’arrosage. En outre, le stockage d’eau sur la toiture permet de mieux contrôler la température à l’intérieur et autour du bâtiment en été comme en hiver.

Evaluation aquatique

L’eau joue un rôle de plus en plus important dans la construction adaptée au climat. L’évaluation aquatique est un instrument avec lequel l’autorité qui décide d’un permis, d’un plan ou d’un programme de construction évalue son impact sur le système aquatique. Si le résultat de l’évaluation aquatique montre qu’il peut nuire au système des eaux, cela doit être signalé dans un paragraphe sur les eaux, dans le cadre du permis ou de l’approbation du plan. Les mesures visant à éviter, limiter, restaurer ou compenser le dommage doivent également être mentionnées dans le paragraphe sur les eaux. En ce qui concerne la compensation, celle-ci est souvent difficile à l’intérieur de la parcelle dans les zones urbaines. Des espaces extérieurs de bonne qualité sont exigés et l’ensemble du terrain sera construit. Une toiture à rétention est alors la seule option pour assurer cette mesure de compensation.

Sur quel type de toiture puis-je recueillir de l’eau ?

En principe, toute toiture peut recueillir de l’eau, à condition que la construction soit adéquate et qu’elle soit plate. Les toitures à rétention sont déjà couramment utilisées en combinaison avec des jardins de toiture ou des toitures vertes. Mais une couche de rétention d’eau peut également être réalisée sous les toitures-terrasses, les allées de dalles ou tout autre surface de dalles sur un toit. Ainsi, une surface fonctionnelle sur le toit d’un nouveau bâtiment à bâtir offre des avantages supplémentaires: vous disposez de plus d’espace à aménager en zone de loisirs et vous pouvez stocker davantage d’eau. Cela crée un toit rouge-bleu, multifonctionnel. A long terme, cela garantit une meilleure gestion de l’eau et une diminution du stress thermique, mais surtout, cela augmente le confort et le bien-être des habitants.

EN SAVOIR PLUS?

Comment construire une toiture-terrasse comme toiture à rétention?

Voir le système de rétention d’eau

En savoir plus?

Contactez Paulien Servaes
p.servaes@zoontjens.be
+32 4 79 86 70 75