Produit

Système de
protection
antichute
BiboBlock®

Le BiboBlock® est un système de protection antichute permanent pour travaux sur toitures plates.

Sûre sur chaque toiture plate

Sur les toitures plates, la zone située à moins de deux et demi mètres de la rive est considérée généralement étant dangereuse. L’utilisation d’un système de sécurité efficace est alors indispensable et obligatoire. BiboBlock®, le système de protection antichute breveté de Zoontjens, permet d’aménager une zone de travail confortable et sûre sur chaque toiture plate.

Permanent

Le système de protection antichute BiboBlock® est un dispositif de sécurité permanent pour les travaux sur les toitures plates. La base du système est la dalle BiboBlock®, une dalle en béton de 192 kg mesurant 900x900x110 mm intégrant un anneau en acier inoxydable de douze millimètres d’épaisseur. La dalle BiboBlock® est installée sur quatre plots en caoutchouc, dotés ou non d’une semelle bitumineuse, permettant de fixer la dalle sur le toit. Un grand atout est de ne pas devoir perforer la membrane d’étanchéité ou la structure sous-jacente.

Trois systèmes

Le système propose trois variantes. Bibo Anchor et Bibo Lifeline pour une utilisation peu fréquente à fréquente et Bibo Cable pour usage intensif.

Bibo Octo
Bibo Octo est la version modulable de BiboBlock. Bibo Octo est spécialement conçu pour les sites qui ne permettent pas de hisser le BiboBlock® à la grue sur la toiture. Bibo Octo se compose de 8 éléments et est très facile et rapide à assembler.

POURQUOI UNE PROTECTION ANTICHUTE AVEC LE BIBOBLOCK?

Ce système de protection contre les chutes possède des propriétés uniques qui permettent d’aménager une zone de travail sûre sur chaque toiture plate.

9 raisons!

FAQ

Pour une toiture bitumineuse, il faut un BiboBlock doté d’une semelle bitumineuse (numéro d’article 192810) et pour une toiture synthétique (EPDM/PVC/TPO/FPO), il faut un BiboBlock sans semelle bitumineuse (numéro d’article 508710).

Le BiboBlock peut être parfaitement réutilisé en cas de rénovation de la toiture. Sur une toiture bitumineuse, le BiboBlock peut être détaché en réchauffant les semelles bitumineuses sous les plots et en les soudant à nouveau à un autre endroit. Dans le cas d’une toiture synthétique, le BiboBlock peut être découpé de la toiture. Ensuite, vous pouvez le coller sur la nouvelle membrane synthétique.

Nous recommandons que les BiboBlock soient inspectés visuellement une fois tous les 5 ans. Un système de câbles et tous les EPI doivent être inspectés chaque année. Les BiboBlock doivent toujours être inspectés après avoir servi lors d’une chute!

La norme EN795 a été modifiée. Actuellement, la norme EN795:2012 est d’application. Cependant, le BiboBlock a été testé selon les exigences de la classe A et répond à toutes les exigences de la classe A de cette norme. Malheureusement pas selon la classe E de cette nouvelle norme. Officiellement, un BiboBlock n’est pas conforme à la norme EN795:2012, car un BiboBlock est considéré comme un dispositif relié au bâtiment. Il n’existe pas encore de normes pour ces dispositifs reliés aux bâtiments.

Le BiboBlock est un dispositif d’ancrage fixé durablement au bâtiment et un composant structurel pour un système à câble de guidage permanent ou temporaire qui, selon les tests, répond aux exigences des normes.

L’ancienne norme EN795
Durant de longues années, la norme EN795 a été la norme européenne pour les systèmes de protection contre les chutes. En 1996, il existait cinq types de dispositifs d’ancrage pour la protection antichute sur les bâtiments, qui devaient résister à des forces statiques et dynamiques minimales: A, B, C, D et E. La norme EN795 est décrite comme des dispositifs d’ancrage pour les équipements de protection individuelle (EPI) antichute. Cela semblait logique, mais la manière d’évaluer les EPI est différente de celle des produits de Construction. Ainsi, les ancrages ont été placés sur une structure en acier pour le test, ce qui n’est pas conforme à la pratique sur les toitures et les façades. Lorsque les ancrages sont fixés durablement au bâtiment, ils doivent être évalués différemment, de même que les balustrades des coursives et les balcons comme protection antichute permanente.

Nouvelle version de la norme EN795 en 2012
En 2012, une nouvelle version de la norme EN795 a été publiée, faisant toujours la différence entre les EPI et les produits de Construction. Cette norme a été harmonisée en 2015 (approuvée par tous les pays et institutions), mais en excluant les dispositifs d’ancrage fixés durablement aux bâtiments (comme la classe A EN795, pour un BiboBlock, mais aussi les potelets structurels, les systèmes de lignes de vie et de rails). Ceux-ci n’ont pas pu être certifiés selon cette norme.

Prénorme CEN/TS 16415
Entre-temps, une nouvelle prénorme a été présentée, la CEN/TS 16415;2013, qui réfère au nombre de personnes qui peuvent utiliser le dispositif d’ancrage en même temps. Cette prénorme contient des tests beaucoup plus sévères, basés sur le principe que plusieurs personnes doivent pouvoir être attachées simultanément à un seul et même point d’ancrage. Le BiboBlock a été testé de manière approfondie par Satra (organisme notifié) et certifié selon la norme CEN/TS 16415;2013.

Projet de norme pour les dispositifs d’ancrage fixés au bâtiment
Un nouveau projet de norme a été publié pour les dispositifs d’ancrage fixés au bâtiment: prEN 17235 ; 2018. Celui-ci n’a pas encore été harmonisé. Un élément important de cette norme est que le système de protection antichute doit être testé dans son ensemble, y compris la construction pour laquelle il a été conçu. Dans le cas du BiboBlock, cela s’applique donc à tous les types de toitures et de couvertures. Le BiboBlock a été testé sur différentes couvertures et les exigences sont spécifiées par type de couverture.

Les systèmes à câble de guidage doivent également être testés dans leur ensemble selon ce nouveau projet de norme, ainsi que la fixation aux différents types de construction de toiture. Une solution est fournie si le fournisseur des systèmes à câble indique quelles forces sont exercées sur la partie structurelle à laquelle le système est fixé. Le BiboBlock est donc un composant structurel pour le système à câble qui s’y attache (anciennement classe C dans la norme EN795). Un justificatif mathématique suffira en plus des essais réalisés pour le système à câble.

EN SAVOIR PLUS?

Contactez Paulien Servaes
p.servaes@zoontjens.be
+32 4 79 86 70 75